Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

Remo, remas, remat

De la tradition maritime à la rame sportive

Quand on évoque la rame traditionnelle, c’est souvent le côté sportif qui est mis en valeur : rame. Aujourd'hui, avec notre section « tradition de mer », penchons-nous un instant sur le second côté : traditionnel…

Nous vous proposons de découvrir en trois étapes [ et moult articles ] :

  1. l’embarcation,
  2. son équipement,
  3. son maniement,

les mots essentiels de cette activité, leur signification, leur origine, et donc tout ce qui relie la rame d'aujourd'hui avec les traditions maritimes. 

Levons donc le(s) voile(s) sur quelques termes usités dans notre discipline sportive. Là, comme dans toutes choses que la mer berce, les origines sont très variées : beaucoup de termes d’origine nordique, mais aussi latine, grecque, provençale, arabe voire… gauloise!

Remo... :   je rame

Le vocabulaire utilisé est, en effet, bien celui de la Marine, qui constitue presque, à lui seul, une langue à part entière avec ses mots spécifiques, ses expressions et ses images… A tel point que, le dialogue entre marins peut être complètement hermétique aux profanes.

Prenons d’abord le navire. Dans notre Midi, on ramait beaucoup sur des nacelles (du bas latin navicella venant du latin navis : bateau, nef), embarcations non pontées se déclinant des plus petites (négafol,  « qui noie les fous » ou negachi, « qui noie les chiens », en occitan : à comparer au terme de périssoire, littéralement instrument pour périr) aux plus grandes, servant autant à la pêche qu’au sauvetage en mer ou aux allèges de navires marchands.

nacelle.jpg

Ce genre d’embarcation est à rapprocher des doris qui servaient, notamment, sur les navires pêchant la morue à Terre-neuve.

doris.jpg

La longueur des nacelles se mesure en pans : écartement entre le pouce et l’auriculaire, soit environ 20 cm. Ce mot du français empan, vient d’une ancienne mesure (espan ou espanne), du francique spanna, spannjan, signifiant étendre, étirer (qui a aussi donné le terme « épanouir »).

baleiniere.jpg

Dans les Ecoles Maritimes (celle de Sète est devenue le Lycée de la Mer), on ramait également sur des baleinières, terme générique dérivé des embarcations servant originellement à la pêche à la baleine, mais devenu un synonyme de barques de servitude, annexe des navires marchands ou de pêche.

 

[ texte : Michel ]

Écrit par le webmaster Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.